CONCOURS SOUS OFFICIER DE GENDARMERIE 

CONCOURS SOUS OFFICIER DE GENDARMERIE

CONCOURS SOUS OFFICIER DE GENDARMERIE

Les épreuves du concours externe

a. Les épreuves d’admissibilité

Épreuve de composition (durée : 3 heures ; coefficient 5).

Conformément à l’arrêté du 25 novembre 2014, cette épreuve consiste en la rédaction d’un devoir de connaissances générales. Les candidats seront évalués sur leurs compétences rédactionnelles. Il convient de noter que contrairement aux éditions précédentes, cette épreuve ne comporte plus de documents d’appui.

Épreuve d’aptitude professionnelle (durée : 35 minutes ; coefficient 2).

Cette épreuve se présente sous la forme d’un questionnaire à choix multiple (QCM) portant sur des suites logiques ou des ensembles logiques. Son objectif est d’évaluer le potentiel intellectuel des candidats ainsi que leur capacité à raisonner de manière logique et rapide.

Épreuve de langue étrangère (durée : 30 minutes ; coefficient 1).

Il s’agit d’un QCM de niveau baccalauréat portant sur la syntaxe, le vocabulaire et la grammaire d’une langue étrangère. Conformément à l’arrêté de novembre 2014, il n’y a plus de note éliminatoire pour cette épreuve.

En parallèle des épreuves d’admissibilité, les candidats doivent compléter deux inventaires de personnalité en vue de préparer leur entretien individuel avec un psychologue en cas d’admissibilité.

b. Les épreuves d’admission

Les épreuves d’admission, qu’elles se déroulent en région ou en visioconférence (DROM / COM, ex DOM/ TOM), consistent en :

Un entretien oral avec le jury (durée : 10 minutes de préparation et 20 minutes d’entretien ; coefficient 7).

L’entretien porte principalement sur les grandes questions d’actualité et les motivations du candidat. Après un tirage au sort de sujet, le candidat dispose de 10 minutes pour se préparer avant l’entretien de 20 minutes. Le jury peut librement élargir la discussion.

L’épreuve physique gendarmerie (coefficient 3).

Cette épreuve comprend trois ateliers distincts : un parcours chronométré d’obstacles, une simulation chronométrée d’un combat et le transport d’un poids.

Les épreuves du concours interne

a. Les épreuves d’admissibilité

Épreuve de connaissances professionnelles (durée : 3 heures ; coefficient 5).

Les candidats doivent répondre à des questions sur des problématiques relatives à la sécurité intérieure et à la défense.

Épreuve d’aptitude professionnelle (durée : 35 minutes ; coefficient 2).

Il s’agit d’un QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques, visant à évaluer le potentiel intellectuel général des candidats.

Épreuve facultative de langue étrangère

(durée : 30 minutes ; seuls les points au-dessus de la note de 8/20 sont comptabilisés et ajoutés au total des points des épreuves d’admissibilité). Ce QCM de niveau baccalauréat ne comporte plus de note éliminatoire.

En parallèle des épreuves d’admissibilité, les candidats doivent également passer deux inventaires de personnalité en vue de leur entretien individuel avec un psychologue.

b. Les épreuves d’admission

Un entretien oral avec le jury (durée : 10 minutes de préparation et 20 minutes d’entretien ; coefficient 7).

L’entretien porte sur les grandes questions d’actualité et les motivations du candidat. Après un tirage au sort de sujet, le candidat dispose de 10 minutes pour se préparer avant l’entretien de 20 minutes. Le jury peut librement élargir la discussion.

L’épreuve physique gendarmerie (coefficient 3).

Cette épreuve comprend trois ateliers distincts : un parcours chronométré d’obstacles, une simulation chronométrée d’un combat et le transport d’un poids.

Les épreuves du troisième concours

a. L’épreuve d’admissibilité

L’épreuve unique d’admissibilité (coefficient 5) consiste en l’examen d’un dossier remis par le candidat au bureau du recrutement, des concours et des examens de la direction générale de la Gendarmerie nationale. Le jury évalue le dossier de 0 à 20 en fonction de l’expérience professionnelle du candidat.

En parallèle de cette épreuve d’admissibilité, les candidats passent deux inventaires de personnalité en vue de leur entretien individuel avec un psychologue.

b. Les épreuves d’admission comprennent :

Un entretien oral avec le jury (durée : 10 minutes de préparation et 20 minutes d’entretien ; coefficient 7).

L’entretien porte sur les grandes questions d’actualité et les motivations du candidat. Après un tirage au sort de sujet, le candidat dispose de 10 minutes pour se préparer avant l’entretien de 20 minutes. Le jury peut librement élargir la discussion.

Une épreuve écrite de compréhension de texte (durée : 3 heures ; coefficient 3).

Cette épreuve vise à mesurer le niveau de compréhension de la langue française chez les candidats, ainsi que leur capacité à résumer les idées principales d’un texte.

 

Préparez vous à réussir avec HorizonDroit ! Nous vous accompagnons pour valider votre licence en droit et exceller dans vos concours CRFPA, CPIP, ENM, et bien d’autres. Bénéficiez d’un coaching personnalisé en individuel ou en groupe restreint pour répondre à vos besoins spécifiques.

Contactez nous dès maintenant pour transformer vos ambitions en succès avec HorizonDroit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *